Actualité...d`hier à aujourd` hui !

13 avril 2019

Le vignoble argentin se diversifie !

Salut à tous,

Du site Le Figaro.fr : C’est officiel, nous avons succombé au charme de l’Argentine et de ses vins ! Avec une histoire qui remonte à l’an 1557, suite à la venue des colons espagnols pour conquérir l'Amérique du Sud, le pays possède une tradition viticole ancienne. 

   ¨ 9ème pays producteur de vin avec 940 millions de litres (3,52% de la production mondiale) et 7ème plus grand vignoble avec 224.000 hectares(1), l'Argentine est un acteur de poids sur la scène viticole mondiale. De San Rafael à Neuquèn, visite d’un vignoble qui s’étend sur plus de 2000 km.

LE BONARDA, UN CÉPAGE PLEIN DE PROMESSES ! 37950-argentinamalma-3-min

   Connaissez-vous le bonarda, le deuxième cépage rouge le plus planté en Argentine? On le retrouve dès 1580, avec l’arrivée des Jésuites, qui s’en servaient alors pour l’élaboration du vin de messe.

Direction le domaine Algodon, une superbe propriété de 1800 hectares à San Rafael, au sud de Mendoza, avec golf 18 trous, hôtel, restaurant, spa et tennis, pour découvrir ce cépage.

  "L’Argentine compte 16 000 hectares de bonarda", nous explique Mauro Nosenzo, l'œnologue d’Algodon, qui croit dans le potentiel de ce cépage tardif, généralement vendangé entre le 25 et le 30 avril.

La clé du succès : des rendements faibles : 2,5kg/pied maximum (on peut facilement atteindre 7-8kg avec le bonarda) et des sols pauvres. "La région est parfaite pour le bonarda : une acidité naturelle dans les sols et un pH autour de 3,3. De plus, nous n’avons pas de phylloxera ici, ce qui nous permet de replanter avec le même clone", ajoute-t-il. Un facteur important pour l’homogénéité du vignoble.

LE RIO NEGRO, POUMON VERT DE LA PATAGONIE !

    Nous voilà en Patagonie, à la découverte d’une jeune région viticole d’à peine 100 ans et qui malgré sa petite taille (3% du vignoble argentin), est pleine de promesses. C’est aussi un rêve d'enfant devenu réalité !

   J’ai toujours été fasciné par l’immensité de ces grandes pleines arides, contrastant avec la végétation luxuriante qui s’est établie tout autour de la ville de Neuquén, le chef-lieu de la Patagonie avec ses 200 000 habitants.

   "Les raisins qui poussent ici sont naturellement organiques, avec un environnement semi-désertique, de belles brises et des vents permanents. Notre travail est simplement d'accompagner les raisins, pour qu'ils deviennent à leur tour un beau vin", raconte Marcelo Miras, le fondateur de Bodega Miras, un petit domaine familial situé à General Fernández Or¨...  ( Voir l'article au complet )

https://avis-vin.lefigaro.fr/vins-du-monde/carnet-de-voyage/o137970-le-vignoble-argentin-se-diversifie

----------------------------

 Du site BODEGA CHACRA !

   ¨ La Bodega Chacra est située dans le nord de la Patagonie, dans la vallée du Rio Negro, à environ 1000 kilomètres au sud de Buenos Aires et presque à distance égale entre la cordillère des Andes et l’océan Atlantique. Il s’agit d’une région idéale pour la viticulture, qui se caractérise par l’absence du phylloxera et d’autres maladies de la vigne. La région jouit d’un climat sec et aride et est protégée par une barrière naturelle formée par le désert avoisinant. L’air est pur et sain, ce qui crée une luminosité et une limpidité tout à fait magnifiques. Les saisons sont précisément définies : des étés chauds, des hivers froids et du temps doux au printemps et à l’automne. La stabilité du climat favorise la constance des vins, et ce, d’un millésime à l’autre.

En 2004, Piero Incisa della Rocchetta, membre de la célèbre famille de vignerons à l’origine de la création et du succès de la Tenuta San Guido (Sassicaia), a fait l’acquisition de sa première terre à vignes, qui accueille désormais la Bodega Chacra. À l’époque, la propriété abritait un vignoble abandonné, qui avait été planté de vignes il y a plus de soixante-dix ans. Mû par la volonté de produire du pinot noir de renommée mondiale sur un territoire inexploré et inconnu, Piero s’est rendu dans l’hémisphère Sud pour rejoindre des membres de sa famille italienne.

Le vignoble unique de la Bodega Chacra est constitué de vignes de pinot noir denses, noueuses et franches de pied, qui produisent de minuscules grappes de raisins concentrés et de petite taille, qui sont vendangées à la main. Toutes les étapes du processus de fabrication du vin sont effectuées manuellement. Afin de préserver leur fraîcheur, les raisins sont réfrigérés, puis ils sont égrappés et triés à la main avant d’être transférés dans des cuves de fermentation en ciment. ¨...  ( Voir l'article au complet )

https://trialto.com/fr/nos-domaines/bodega-chacra

Bonne dégustation,

Pégé 

Posté par pg76 à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 avril 2019

Tout sur la musique !

Salut à tous,

MOTHER - ERA !

https://youtu.be/g8ezmKOxuqw

----------------------------

Gone With the Wind !

https://youtu.be/w4-_8gEY1vg?list=PL0sdP50ohUsbGFTdbYOxZq4CncbGjq_zK

--------------------------

Sandy Bull - Gavotte II (pt.1) !

https://youtu.be/-2mMSk4s4Wg?list=PLW79q83govkVRn5GVQqdRWkJj2lJsNVRp

--------------------------

Posté par pg76 à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 avril 2019

25 vignobles du Québec à découvrir !

Salut à tous,

Du site Le Journal de Montréal :  La province de Québec est parsemée de vignobles «à échelle humaine», qui confectionnent des vins dont les saveurs et la fraîcheur reflètent le climat, le terroir. Cet été, découvrez le savoir-faire des vignerons d’ici lors de vos escapades à travers le Québec et encouragez cette industrie florissante.  

12d3fd00-ba56-4b0b-9933-0e06c37a8faf_ORIGINAL   ¨  Le Québec a produit 2,2 millions de bouteilles de vin en 2016, qui correspondent à moins de 1 % des 225 millions de bouteilles qui y sont vendues par an. La compétition est féroce, puisque les produits québécois rivalisent avec 15 000 vins étrangers.

   «Si on veut pouvoir répondre à la demande croissante, on estime qu’il va falloir produire 10 millions de bouteilles annuellement avant 2030», explique Yvan Quirion, président de l’Association des vignerons du Québec et propriétaire du Domaine Saint-Jacques, ce qui correspond à cinq fois la production actuelle.

   Déjà, les vignobles du Québec sont en mode accélération et multiplient le nombre de vignes, qui occupent aujourd’hui 660 hectares.

   Le virage mondial en faveur du retour au terroir et aux produits locaux, ainsi que la curiosité et le chauvinisme des jeunes milléniaux qui influencent leurs aînés contribueraient à cet intérêt grandissant pour les vins québécois, selon M. Quirion.

  Sans oublier qu’il est maintenant possible de s’en procurer dans les épiceries et à la SAQ. Depuis deux à trois ans, les ventes des vins d’ici augmentent d’environ 20 % à 30 % annuellement, selon M. Quirion.

Miser sur la qualité!

   La qualité des produits offerts connaît elle aussi une ascension, constate Nathalie Lane, copropriétaire du Vignoble Sainte-Pétronille. «Les vignerons s’entourent de plus en plus d’agronomes, d’œnologues, de personnes clés et les vins sont de plus en plus peaufinés», dit-elle.

   Un programme de développement devrait d’ailleurs être mis en place cette année, en collaboration avec l’industrie vinicole, le gouvernement, les épiciers, la SAQ et le Conseil des appellations et termes valorisants (CARTV). Celui-ci se déploiera autour de l’appellation IGP (indication géographique protégée) et son cahier des charges, pour assurer que la croissance repose sur la qualité. «Pour que chaque bouteille déposée sur la table se défende toute seule, qu’on ait envie d’en acheter une autre», souligne M. Quirion.

   Le vigneron au début de la cinquantaine rêve de voir un jour les vins québécois obtenir 10 % du marché, mais l’objectif actuel est plutôt d’atteindre les 4 % dans 10 à 15 ans¨...    ( Voir l'article au complet )

https://www.journaldemontreal.com/2017/06/24/25-vignobles-du-quebec-a-decouvrir

Pégé  

Posté par pg76 à 20:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 avril 2019

Comment la musique affecte notre productivité !

Salut à tous,

Du site Slate.fr : Pour passer le temps, pour mieux l’apprécier ou, qui sait, par pure envie, nous accommodons volontiers notre existence de musique. Si nous associons souvent des morceaux à certains souvenirs ou émotions, la musique peut également jouer un rôle sur nos performances mentales et notre productivité.   

DYYPZOrWsAAHKgR

   ¨ La musique influence notre humeur !

   Si l’on écoute une musique que l’on apprécie, notre cerveau va libérer le neurotransmetteur de la dopamine, qui procure une sensation de plaisir et permettra de réduire le stress et l’anxiété. Une étude a ainsi montré que faire écouter de la musique à des patients avant une opération chirurgicale avait de meilleurs effets sur la réduction du stress que la prise de médicaments contre l’anxiété.

En améliorant notre humeur, la musique améliore également notre capacité à nous concentrer sur une tâche particulière.

La musique influence notre humeur !

   Si l’on écoute une musique que l’on apprécie, notre cerveau va libérer le neurotransmetteur de la dopamine, qui procure une sensation de plaisir et permettra de réduire le stress et l’anxiété. Une étude a ainsi montré que faire écouter de la musique à des patients avant une opération chirurgicale avait de meilleurs effets sur la réduction du stress que la prise de médicaments contre l’anxiété.

   En améliorant notre humeur, la musique améliore également notre capacité à nous concentrer sur une tâche particulière.

Des paroles réduisent nos performances mentales !

Cependant, toutes les musiques ne se valent pas selon, l’objectif visé. Des études menées sur des musiques d’ambiances diffusées dans un environnement de travail ont démontré que celles comportant des paroles avaient tendance à diminuer les performances des travailleurs, tandis que les musiques instrumentales les amélioraient.

Plus on comprend les paroles d’une chanson, plus on se laisse distraire: pour se concentrer, il faudrait donc privilégier des musiques en langue étrangère –ou se rabattre sur une valeur sûre comme Rap god d'Eminem._ ...     ( Voir l'article au complet )

http://www.slate.fr/story/174714/musique-affecte-productivite-concentration

Pégé 

 

Posté par pg76 à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 février 2019

Tout sur la musique !

Salut à tous,

Quelques pièces musicales, pour le plaisir,

Music !

https://music.youtube.com/watch?v=VCZsRkyvgoA&list=RDAMVMVCZsRkyvgoA

-------------------------

Massed Pipes & Drums parade through Deeside town to start the Ballater Highland Games 2018 !

https://www.youtube.com/watch?v=rpBw0oCO4C8

------------------------

Charlie Parker - Repetition !

https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=xX3Y0PZ9ZD4

-----------------------

The Sound of Silence 🎸 - Simon & Garfunkel / MusikMan #018 !

https://www.youtube.com/watch?v=oWR81aLFSng&feature=share

-----------------------

The Playlist: Unreleased Tom Petty, and 13 More New Songs !

https://www.nytimes.com/2019/02/15/arts/music/playlist-cardi-b-bruno-mars-lizzo-avril-lavigne-nicki-minaj.html?smtyp=cur&smid=tw-nytimesarts

Bonne écoute,

Pégé

 

 

Posté par pg76 à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


11 février 2019

Tout sur la musique !

Salut à tous,

Quelques sélections musicales pour tous les goûts...

Adriano Celentano Svalutation 1976 !

https://www.youtube.com/watch?time_continue=29&v=FdEilyEsKxU

---------------------------------

Michel Legrand The Jitterbug Waltz Legrand Jazz 1958 !

https://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.manage&bid=741695

--------------------------------

De Película con Ennio Morricone ! Spendide et le jeux des artistes de l`orchestre est extraordinaire...

https://www.youtube.com/watch?v=dyg1mQ87ILg

------------------------------

Du Texas à la Floride, le sud des blancs !

-----------------------------

"APACHE" (Guitar instrumental) !

https://www.youtube.com/watch?v=paYGYTvsoAg&feature=share

Bonne écoute,

Pégé

 

Posté par pg76 à 20:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

22 janvier 2019

Tout sur la musique !

Salut à tous,

Alan Lomax et la musique afro-américaine, de 1940 à 1990 !

http://www.openculture.com/2012/03/the_alan_lomax_music_archive_now_online.html

----------------------

SIERVAS - HOY DESPIERTO !

https://www.youtube.com/watch?time_continue=65&v=iivzWPLDFVw

----------------------

Deux pièces musicales avec Jimi Hendrix !

http://www.openculture.com/2014/04/jimi-hendrix-unplugged-two-rare-recordings-of-hendrix-playing-acoustic-guitar.html

----------------------

Écoutez Dolly Parton dans deux pièces musicales !

https://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.manage&bid=741695

----------------------

http://www.openculture.com/2018/12/watch-the-smiths-play-their-last-live-show-december-12th-1986.html

----------------------

Bernard Lavilliers, Jeanne Cherhal - L'espoir (avec Jeanne Cherhal) !

https://www.youtube.com/watch?v=joCO3v60TdI&index=4&list=RD7i_UAELUDZ8&fbclid=IwAR1-TPB0UEoWz_iPo_ZpEQc2pn_vkPzlTVWaqzLAHYce_wOmu_N_r52jBbw

Bonne écoute,

Pégé

 

Posté par pg76 à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 janvier 2019

Pour les vrais amateurs de vins !

Salut à tous,

* Les vins de Sicile à découvrir plus que jamais !  

http _o  ¨ Jadis occupée par les Grecs au 8e siècle avant Jésus-Christ, suivis par les Romains, il est admis que l'on fait du vin en Sicile depuis plus de 3 000 ans.

   L'une des premières fois où les amateurs de vin dans le monde ont pris connaissance de l'existence de la Sicile fut en 1773, lorsque John Woodhouse élabora un vin fortifié qui fera école, le vin de Marsala.

   Ce sera par la suite assez tranquille pendant plus de deux cents ans, les vins siciliens étant alors surtout consommés par les habitants de cette île, la plus grande de la Méditerranée.

   Mon expérience personnelle me permet de vous dire que depuis une vingtaine d'années, les Siciliens ont entrepris un sérieux virage qualitatif au sujet de leurs vins, rattrapant le retard qu'ils accusaient par rapport aux normes internationales¨... ( Voir l`article au complet )

https://quebec.huffingtonpost.ca/yves-mailloux/les-vins-de-sicile-a-decouvrir-plus-que-jamais_a_23505929/?utm_hp_ref=qc-bien-etre&ncid=tweetlnkcahpmg00000011

-----------------------------------

* Renaissance des cépages catalans ancestraux !      ¨ Quand le passé rencontre le présent pour le meilleur.

   Certains des cépages ancestraux de la Catalogne que l'on sort peu à peu de l'oubli ont drôlement bon goût.

   Mais comme nous le verrons très bientôt, il y a bien autres avantages à ressusciter les meilleurs d'entre eux.

Là où le passé rencontre le présent !

   Une tendance mondiale dans le monde viticole est de s'intéresser de plus en plus à des cépages quasi disparus, principalement dans les pays possédant une longue histoire dans la production du vin.

   Certains cépages au fil du temps, ont en effet été délaissés au profit d'autres qui avaient des rendements plus élevés. On a ainsi remplacé plusieurs cépages ancestraux par de nouvelles variétés parfois plus faciles à cultiver et ayant la cote auprès des consommateurs¨... ( Voir l`article au complet )

https://quebec.huffingtonpost.ca/yves-mailloux/renaissance-des-cepages-catalans-ancestraux_a_23539418/?ncid=tweetlnkcahpmg00000011

--------------------------------

* Petite histoire du grand vin francilien d'autrefois !

  Nés à l'époque gallo-romaine, les vignobles d’Ile-de-France connurent leur apogée au XVIIIe siècle. En déclin aux XIXe et XXe siècles, le « petit bleu » de Suresnes et le « piccolo d'Argenteuil » continuèrent néanmoins à faire la joie des amateurs. 

Qui sait que le vignoble francilien était à la fin du XVIIIe siècle le plus grand vignoble français par sa taille ? À son apogée, avant la Révolution française, on recense pas moins 45 000 hectares cultivés – davantage qu’en Bourgogne aujourd’hui. 

Le vin de Suresnes, en particulier, jouit d'une grande notoriété et devient l'un des vins de soif préférés des Rois de France, comme le raconte l'historien et poète Henri Corbel cité par Le Gaulois : ¨... ( Voir l`article au complet )

https://www.retronews.fr/sports-et-loisirs/echo-de-presse/2018/12/27/petite-histoire-du-grand-vin-francilien-dantan

Bonne dégustation,

Pégé

Posté par pg76 à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 décembre 2018

Pour les vrais amateurs de vins !

Salut à tous,

Du site Novethic : ¨Alerte rouge sur le vin¨... Les investisseurs rachètent les vignobles français et font flamber les prix !  

patrons-du-cac40-rachetent-des-vignobles-francais-et-font-flamber-les-prix   ¨ De plus en plus de patrons du CAC40 achètent des domaines français. "Un moyen facile de s'anoblir", selon un expert, mais ce phénomène fait aussi flamber les prix de certains vignobles portant ainsi préjudice à l'installation de jeunes vignerons. À l’occasion des fêtes de fin d’année, Novethic vous propose toute la semaine de plonger sans modération dans le monde du vin.

   Le vignoble français, une poule aux œufs d’or. Depuis la fin des années quatre-vingt, plusieurs domaines des régions viticoles ont été rachetés par des investisseurs, que ce soit des banques, des mutuelles, des acteurs institutionnels ou des grands patrons français.

"Les grands patrons ont trouvé un moyen facile de s'anoblir" !

   "Avec les châteaux viticoles, les grands patrons ont trouvé un moyen facile de s’anoblir", raconte au Monde Benoist Simmat, auteur de Les Caves du CAC40. "Faute d’avoir une particule, ils ont au moins un château", ajoute-t-il.

 Les financiers "font du commerce avec les terres" !

   En juin, la Confédération paysanne a ainsi occupé le domaine viticole de Vincent Bolloré à la Croix Valmer dans le Var, en dénonçant l’accaparement des terres par des financiers "qui font du commerce avec les terres".¨...  ( Voir l`article au complet )

https://www.novethic.fr/actualite/environnement/agriculture/isr-rse/alerte-rouge-sur-le-vin-comment-les-investisseurs-rachetent-les-vignobles-francais-et-font-flamber-les-prix-146726.html#.XCX-xCCXH8A.twitter

--------------------------------

Du site Novethic : [Alerte rouge sur le vin] Le sulfate de cuivre, le "pesticide des vignerons bio", réautorisé par l’Europe !  

INRA-Francois-Delmotte-mildiou-vigne   ¨ C’est le pesticide qui fait débat dans la filière viticole bio. Le sulfate de cuivre, le plus célèbre fongicide utilisé pour la vigne, vient d’être homologué de nouveau en Europe, malgré les risques de pollution des sols. À l’occasion des fêtes de fin d’année.

   C’est un des rares pesticides autorisés dans l’agriculture bio et son utilisation vient d’être réhomologuée. Le 27 novembre, à Bruxelles, les États membres se sont en effet accordés sur la prolongation du sulfate de cuivre pour sept années. Ce fongicide naturel est utilisé majoritairement dans la viticulture bio pour lutter contre les ravages du mildiou, un champignon qui peut se développer très rapidement et pourrir la récolte d’une année. Il est mélangé avec de la chaux pour former la fameuse "bouillie bordelaise".

 Des effets néfastes sur la faune des sols !

    S’il n’est pas classé comme cancérogène probable par le Centre international de recherche sur le cancer, ses effets néfastes sur la pollution des sols ont pourtant été pointés du doigt par l’Autorité européenne pour la sécurité alimentaire (EFSA). "Des concentrations excédentaires en cuivre ont des effets néfastes sur la croissance et le développement de la plupart des plantes, sur les communautés microbiennes et la faune des sols", explique Didier Andrivon de l’INRA, Institut national de la recherche agronomique. Les États membres ont donc décidé de baisser la quantité maximum autorisée à kilogrammes par hectare et par an avec la possibilité de lissage sur une durée de sept ans.¨...   ( Voir l`article au complet )

https://www.novethic.fr/actualite/environnement/agriculture/isr-rse/alerte-rouge-sur-le-vin-le-sulfate-de-cuivre-le-pesticide-des-vignerons-bio-reautorise-par-l-europe-146735.html#.XCNV5SwcJ4k.twitter

 Pégé  

Posté par pg76 à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,