Actualité...d`hier à aujourd` hui !

11 juillet 2019

MUSIQUE : 6 bons albums de jazz d'ici à (re)découvrir maintenant !

Salut à tous,

Du site Ici Musique - Radio-canada : 28 juin 2019 :Du 26 juin au 6 juillet 2019, bat son plein le Festival international de jazz de Montréal et son offre époustouflante de concerts en plein air et en salle. De plus, tout le monde sait qu'en été, les scènes de jazz sont en ébullition, non seulement à Montréal, mais partout au pays. Pour souligner cette chaude et belle saison de la note bleue, ainsi que l'explosion de talents en jazz au Canada, nous vous offrons de (re)découvrir les écoutes intégrales de six excellents albums d'ici, parus au cours des derniers mois. Bonne écoute !

   ¨ La pianiste et compositrice Gentiane Michaud-Gagnon termine tout juste une année mouvementée en tant que Révélation Radio-Canada 2018-2019 en jazz en lançant un superbe deuxième album, à la fois exigeant et libérateur. Wonderland, c’est ce lieu de découvertes infinies des possibles musicaux, une utopie magnifique où l’artiste et son trio deviennent maîtres d’un monde où une âme secrète se dévoile dans un langage universel. Les médiums : un piano, une contrebasse, une batterie, le jazz… et des cœurs battants.

   Légende du jazz québécois et du jazz fusion international, le groupe UZEB renaissait de ses cendres le temps d’une tournée en 2017 et le fait une fois de plus avec UZEB: R3union Live, un album témoignant de quelques-uns des meilleurs moments de ces retrouvailles.

   Consecration est le tout nouvel album du pianiste et compositeur québécois d’origine cubaine Rafael Zaldivar, ex-Révélation Radio-Canada en jazz. Paru sous étiquette Effendi, Consecration est tout sauf un album de jazz latin typique.

   Connaissez-vous le compositeur canadien le plus prolifique parmi ceux ayant écrit pour le cinéma? Il s’agit d’Eldon Rathburn (1916-2008), dont l’écrasante majorité des partitions (environ 300) a été conçue pour des courts métrages (particulièrement d’animation) de l’Office national du film (ONF)du Canada. Son style brillamment jazzy fait toujours le bonheur des cinéphiles et des mélomanes curieux. La rencontre de cette musique avec de super interprètes de jazz d’aujourd’hui, tels Jim Doxas, Marianne Trudel et Adrian Vedady, ne pouvait qu’être spectaculaire, ce qu’elle est !Ç ...

( Voir l'article et les vidéos musicales )

https://www.icimusique.ca/articles/21278/fijm-jazz-trudel-gelfand-uzeb-jazzlab-gentiane-mg

Pégé

Posté par pg76 à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


25 juin 2019

Vins et Vignobles !

Salut à tous,

Du site Radio-Canada.ca : L’explosion des vins nature inspire-t-elle les vignerons canadiens ?  

vignoble-biologique-negondos-mirabel-vignes-2   ¨Il était un temps où les vins nature se découvraient et se buvaient uniquement au restaurant. Depuis 2015, une cinquantaine de ces vins sont offerts au Québec – des vins venus majoritairement d'Europe, où la vinification naturelle représente entre 1 % et 2 % de la production. Mais qu’en est-il de la production au Québec et ailleurs au Canada?

   Dans le rang Saint-Vincent, à Mirabel, le vignoble biologique Négondos existe depuis 25 ans. Carole Desrochers s’occupe des vignes et son conjoint Mario Plante, des vins. Dès le départ, le couple s’est tourné vers la culture biologique. La production de vins par vinification naturelle a suivi.

   Le vin nature, il faut que ce soit bio, estime Mario Plante.

   La transition s’est faite graduellement, explique Carole Desrochers.

   Elle ajoute qu’il y a 25 ans, les consommateurs n’auraient pas été prêts aux particularités des vins nature, souvent brouillés ou un peu pétillants, mais qu’au fil du temps, en goûtant en cuve des vins non filtrés, les gens ont aimé.

   C’est ainsi que la production a commencé : une cuvée, puis une autre, et encore une.

   C’est là qu’on a su que ça s’appelait "faire du vin nature", souligne Mario. Ne pas toucher, ne pas transférer, ne pas paniquer quand ça bifurque un peu, rester calme.

  Il décrit la façon de faire un vin blanc nature : égrappoir, presse, jus, fermentation. Il faut faire un seul transfert pour enlever les tartres, dit-il, puis c’est l’attente jusqu’à l’embouteillage par gravité. C’est de cette manière qu’on préserve l’évolution naturelle des vins, selon lui.

« Un vin naturel, ou vin nature, est un vin auquel pas ou peu d'intrants sont ajoutés lors de sa vinification, en particulier pas de soufre. »-          ( Wikipédia )

De rares producteurs canadiens

Les vins de Négondos ou d’autres domaines québécois reconnus pour leurs vins nature, comme Les Pervenches ou Pearl Morissette, sont en vente presque uniquement chez le producteur. Et les produits s’envolent rapidement.

La production annuelle du vin qui a fait connaître Négondos, le Julep, un vin orange qui est obtenu en faisant fermenter le vin sur les peaux de raisin, s’écoule en deux jours de vente¨...  ( Voir l'article au complet )

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1197538/vignobles-alcool-croissance-canada-quebec

Pégé

Posté par pg76 à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 juin 2019

Tout sur la musique !

Salut à tous,

Du site Open Culture : Album de Miles Davis, en 5 versions différentes , RUBERBAND !

   ¨ Jazz is a collaborative art, no matter how big the egos and outsized the personalities involved. Even bandleaders as autocratic as Miles Davis are referred to in the context of their ensembles and in the company of their finest players. Davis knew how good his collaborators were. He gave them ample space to prove it and pushed them to improve. Usually pushed them out the door, to legendary solo careers and new musical dynasties: John Coltrane and Herbie Hancock come to mind immediately.

   As the 80s dawned, popular music on the whole became increasingly producer-driven. Digital synthesizers and samplers took prominence, and jazz greats like Davis and Hancock followed suit. (Would Coltrane have made computer music in the 80s had he lived to see them?) In 1986, Davis’s album Tutu fiercely “divided fans and critics,” notes Jazzwise magazine. “Miles recorded his trumpet parts over a lush electric soundscape, produced from a battery of samplers, synthesizers, sequencers and drum machines.”...

( Voir l'article au complet )

http://www.openculture.com/2019/06/lost-miles-davis-album-rubberband-will-finally-be-released-this-fall-hear-the-title-track-rubberband-in-five-different-versions.html

Bonne écoute,

Pégé 

Posté par pg76 à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 juin 2019

Le Sud-Ouest, région viticole méconnue de France !

Salut à tous,

Du site Huffpost Québec : Son nom étant formé de deux points cardinaux, plusieurs amateurs de vin ignorent que c'est aussi celui d'une région viticole française, au même titre que la Bourgogne ou l'Alsace.  

    ¨  C'est l'une des conclusions auxquelles nous sommes arrivés le 14 juin, moi et quelques autres personnes, alors que nous participions à Montréal à un forum de discussion, ayant pour but d'évaluer la perception que les consommateurs québécois ont à propos de cette région de France.

   Bien sûr, on parle ici de la région du Sud-Ouest de la France, située immédiatement au-dessous de la région bien connue de Bordeaux, et 2016-06-27-1467043868-2004308-GAILLACau nord des Pyrénées. La photo qui suit représente un vignoble situé dans l'appellation Gaillac.

    De diverses manières, l'épanouissement et le prestige des vins de Bordeaux ont jeté de l'ombre sur les vins du Sud-Ouest. Ceux-ci ont souvent été confondus et mêlés aux vins de la région bordelaise, ce qui n'a pas manqué de susciter de nombreuses discussions quand est venu le temps de délimiter l'aire de production des vins de Bordeaux.

   Ceci est d'autant plus injuste que les vins de cette région ont déjà eu à une certaine époque une réputation aussi enviable que les vins du bordelais. Le «vin noir» de Cahors élaboré avec le Malbec a été utilisé pendant de nombreuses années pour donner de la couleur aux vins de Bordeaux, car celle-ci était au Moyen Âge beaucoup plus claire qu'aujourd'hui, tous les cépages étant vinifiés ensemble. Ces vins, que les Anglais appelaient «French claret», ont fait la fortune de Bordeaux à l'époque.

Quelques chiffres et une carte

   Il y a quelques 50 000 hectares de vignes dans la région du Sud-Ouest cultivés par 5 000 vignerons produisant annuellement environ 330 millions de bouteilles. C'est tout de même le 4è vignoble de France en termes de production. On ne peut passer à côté de ça!

Riche en histoire et en cépages

   Quand on sait que cette région, depuis des siècles, fait partie de l'itinéraire que des milliers de pèlerins du monde entier empruntent pour se rendre à St-Jacques-de-Compostelle, on n'est pas surpris que ce territoire ait subi tant d'influences extérieures (d'autres régions françaises tout comme celles d'autres pays), lesquelles se répercutent jusque dans ses vignobles.

   Toute cette histoire ainsi que ces rencontres sont la cause principale de la grande diversité des cépages et des produits que l'on y retrouve. On y retrouve en effet environ plus de 120 cépages autochtones. Aucune autre région viticole française ne dispose d'une telle richesse ampélographique. Si l'on fait un bref résumé des principaux cépages cultivés dans le Sud-Ouest¨...  ( Voir l'article au complet )

https://quebec.huffingtonpost.ca/yves-mailloux/sud-ouest-region-viticole-meconnue-france_b_10700634.html

Pégé

Posté par pg76 à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 juin 2019

20 sur vins : vins et élixirs de santé !

Salut à tous,

Du site Consoglobe : Parce qu’il n’y a pas que le raisin qui sert à faire du vin, découvrez les autres plantes permettant de créer cette boisson aux propriétés non pas seulement gustatives, mais également thérapeutiques.  

¨ La série spéciale « 20 sur vins » donne vingt recettes et astuces simples à faire avec ce que vous pouvez trouver dans votre jardin pour calmer les inflammations, vaincre des problèmes intestinaux et soulager d’autres maux… Préparez par exemple du vin de sauge qui permet de réguler la transpiration ou des élixirs à base d’huiles essentielles, comme celle de la lavande pour calmer l’anxiété.shutterstock-recette-aperitif-vin-maison-recette-cassis

   Des élixirs qui permettent donc d’avoir la forme tout au long de l’année, que ce soit en été ou en hiver, et à mettre en bouteille selon les saisons.

Vin d’armoise

   L’armoise doit son nom à la déesse Artémis qui prenait soin des femmes et veillait sur les accouchements. Il faut dire que cette plante, connue aussi sous le nom d’herbe de la Saint-Jean, est fameuse pour améliorer certains troubles féminins.

   Antiseptique et fortifiante, ses propriétés sont connues depuis fort longtemps : les centurions romains en garnissaient, dit-on, leurs sandales pour maintenir les plantes – sans mauvais jeu de mot – de leurs pieds en bon état !

   Le vin d’armoise, à raison d’un petit verre avant chaque repas, offre une excellente manière de profiter des propriétés de cette cousine de l’absinthe.

  • Laissez macérer 50 g de sommités fleuries macérées pendant 30 jours dans 1 litre de vin.
  • Puis filtrez.

Vin de cassis

   Vous l’apprécierez pour ses vertus apéritives, mais pas seulement…

       - Faites bouillir un litre de vin blanc, de type vermouth puis jetez-y une grosse poignée de baies de cassis et quelques morceaux de cannelle.

       - Laissez tiédir, filtrez et mettez en bouteille.

Pour ouvrir l’appétit : un petit verre à liqueur avant les repas¨...   ( Voir l'article au complet )

https://www.consoglobe.com/20-sur-vins-vins-et-elixirs-de-sante-cg

Pégé 

Posté par pg76 à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


31 mai 2019

MUSIQUE : L'histoire de la mode féministe Punk !

Salut à tous,

Du site Open Culture : 33 Songs That Document the History of Feminist Punk (1975-2015): A Playlist Curated by Pitchfork

  Women have always been central to punk rock, even though they had to fight very hard to get and stay there. As veteran punk journalist and musician Vivien Goldman writes at Pitchfork, “Resistance to our existence was an acknowledged fact of life.” And yet, “punk freed female musicians,” she argues. She knows of what she speaks, having observed firsthand the “laddist boystown” of rock before punk broke barriers for women, and having been a part of that barrier-breaking herself. Goldstein's essay introduces us to a playlist (stream it above) compiled by the Pitchfork staff called "The Story of Feminist Punk in 33 Songs," which in a way acts as a critical complement to a recent publishing trend.

   In the past few years, we’ve learned a lot about what central moments in punk looked like in memoirs from big names like Sonic Youth’s Kim Gordon, the Slits’ Viv Albertine, and Sleater-Kinney’s Carrie Brownstein. In Girl in a Band: A Memoir, Gordon describes scraping by in the “postapocalyptic hell” of New York circa 1979; Albertine’s book shows us the “astonishing level of violence” the Slits faced on the streets of London around the same time; and Brownstein’s autobiography immerses us in the mid-90s Pacific Northwest scene and her band’s attempt to “expand the notion of what it means to be female.”¨...

( Voir la suite de l'article au complet et les liens vidéos )

http://www.openculture.com/2016/08/33-songs-that-document-the-history-of-feminist-punk.html

Bonne écoute,

Pégé

Posté par pg76 à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 mai 2019

Découvrir le Chili par ses vignes !

Salut à tous,

Du site LeJournal de Montréal : SANTIAGO, Chili | Il y a l’île de Pâques à l’ouest, le désert d’Atacama au nord, la Patagonie et la Terre de Feu au sud. Mais ce n’est pas tout: désormais, le Chili attire aussi par ses vastes et nombreux vignobles qui s’étendent au cœur du pays.

   ¨ En une vingtaine d’années, la superficie des vignes installées dans ce pays d’Amérique du Sud a plus que doublé, tandis que les exportations, elles, ont augmenté de 500 %.

  Avec une telle production, et devant une telle réputation, certains ont compris l’attrait que pouvaient exercer les vins du pays pour les visiteurs. Mais les visiteurs eux, auront-ils raison de se laisser attirer par cette nouvelle destination vinicole?

   «Nouvelle», puisque les choses ont bien changé depuis que le conquistador espagnol Francisco de Aguirre a planté la première vigne du Chili en 1551 dans le but d’en faire du vin de messe, et plus particulièrement depuis les années 1990, après que le Chili a fait venir des experts français pour aider à augmenter la qualité de ses vins. Fini le temps où les vins chiliens étaient à négliger: aujourd’hui, les nombreuses maisons du pays font d’excellents vins qui totalisent 3 % de la production mondiale, et dont sont fiers les vignerons qui affichent à leurs murs les nombreux prix internationaux remportés.

   Il faut dire que le sol, la mer, les hautes montagnes et le climat de ce petit pays offrent un habitat parfait pour les vignes. D’ailleurs, toutes les maisons possèdent plusieurs vignobles, tantôt sur la côte, tantôt dans les vallées plus chaudes ou en montagnes, afin de varier les caractéristiques et les cépages, et s’offrir ainsi la joie de créer des mélanges uniques.

Vins urbains !

 Dès l’arrivée Santiago, la capitale, il y a les bars à vins à découvrir – il ne faut pas manquer le Liguria, un lieu fort sympathique –, mais il y a aussi les tours organisés de quelques heures ou d’une journée dans les vignes des environs.

   Il ne faut pas se laisser berner par les gratte-ciel, le trafic constant («taco» comme on dit ici) et le bitume. À une vingtaine de minutes seulement, on peut visiter les vastes vignobles de Concha y Toro ou de Cousino Macul. Une station de métro se rend même à une distance de marche de ce dernier. Certaines organisations vont jusqu’à proposer un tour des vignobles à vélo à partir du centre. C’est dire comme certains vignobles côtoient la ville ! ¨...

( Voir l'article au complet )

https://www.journaldemontreal.com/2015/01/30/decouvrir-le-chili-par-ses-vignes

Pégé 

Posté par pg76 à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 mai 2019

MUSIQUE : Haïti, la danse contre la dictature !

Salut à tous,

Du site France Culture : Soumis à l’esclavage du temps des Français, à l’occupation militaire américaine puis, 30 ans durant, à la dictature des Duvalier, Haïti depuis toujours, sublime les coups du sort à travers la musique et la danse, des rythmes hypnotiques du vaudou à la naissance du konpa ou du mini-jazz.    

DXB6xLwXkAAto5J   ¨ Débarrassé de l'oppression esclavagiste des planteurs français, Haïti était devenu, en 1804, la première démocratie noire du monde. La suite avait été chaotique : ayant défait l’ennemi commun, les Haïtiens s'étaient divisés et tout au long du XIXème siècle, l'île plongeant dans une longue guerre civile qu'avait seulement interrompue l'occupation militaire américaine en 1915.  

   En 1957, un ancien médecin, François Duvalier est élu à la tête de l'Etat, promettant aux paysans noirs la fin des privilèges des élites mulâtres (métis). Les 14 ans de la dictature de "Papa doc" sont marqués par les exactions sanguinaires des Tontons Macoutes. A cette époque pourtant, les bals de Port-au-Prince résonnent d'une nouvelle musique : le compas (konpa, en créole haïtien), créé par le saxophoniste Nemours Jean-Baptiste en ralentissant le rythme du merengue dominicain et en y accolant des paroles en créole. Haïti, terre de vaudou, possède désormais sa musique populaire.

  Les violences et l'arbitraire du pouvoir poussent à l'exil les années suivantes des centaines de milliers d'opposants, notamment vers les Etats-Unis, Cuba ou les Antilles françaises. Parmi eux, nombre de musiciens qui diffuseront dorénavant depuis l'étranger leur production. En 1971, Duvalier père décède et passe la main à son fils, Jean-Claude Duvalier alias "Baby doc", qui conserve l'ADN autoritaire du régime. Se développeront alors dans les campagnes ou en exil des chants contestataires dans le style "troubadour" (twoubadou) mais aussi une scène baptisée mini-jazz, qui attire la jeunesse sur fond de guitares électriques, d'orgues et de saxophones.

   Haïti, qui ne cesse alors de s'enfoncer dans la misère, voyant se développer les bidonvilles et les épidémies, devra attendre 1986 pour que "Baby doc" consente à rendre le pouvoir et à lui-même, prendre la route de l'exil¨...  ( Voir l'article au complet )

https://www.franceculture.fr/emissions/juke-box/haiti-la-danse-contre-la-dictature?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1558107583 

Pégé 

Posté par pg76 à 20:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 mai 2019

Histoire de la fabrication du vin !

Salut à tous,

Du site Futura Sciences : Le raisin est le fruit de la vigne, arbrisseau grimpant dont une variété seulement est cultivée. Découvrez tout de la chimie du vin dans ce dossier.  

3f7ecac1ab_97790_05-381   ¨Le vin est une boisson alcoolisée provenant exclusivement de la fermentation du raisin. Quand sa fabrication a-t-elle commencé ? Quelle est l'histoire de ce breuvage ?

Il est possible de faire des breuvages contenant de l'alcool à base d'autres végétaux que le raisin (riz, légumes, baies, fruits) mais seule la boisson obtenue à partir de raisin a droit légalement à l'appellation de vin.

Histoire de la consommation du vin

   La consommation de vin est aussi vieille que l'humanité. En effet, si l'on ignore l'époque où le vin a été découvert, on en retrouve des traces dans toutes les civilisations d'Europe et d'Asie.

   Le vin fut pendant longtemps considéré comme un présent de Dieu. Les Égyptiens avaient Osiris comme Dieu du vin, les Grecs Dionysos et les Romains Bacchus. La religion chrétienne attribuait le vin au sang du prophète, Jésus Christ.

Napoléon, Pasteur, le vin et la fermentation alcoolique

   Il a fallu attendre le XIXe siècle pour que les mécanismes de la fermentation soient expliqués autrement que par la volonté de Dieu. Napoléon demanda à Louis Pasteur de faire des études sur le vin car il s'inquiétait des nombreuses altérations que subissait cette boisson.

Pasteur perça le mystère de la fermentation alcoolique. Il se pencha également sur le problème des maladies du vin et leur résolution.

Naissance de l'œnologie

   C'est avec l'exposition de ses travaux en 1865, à Compiègne, que prit naissance l'œnologie. En effet, la fabrication du vin est devenue aujourd'hui une véritable science, mêlant physique, chimie et biologie. Les vignerons travaillent avec les conseils d'œnologues diplômés.

Composés chimiques du raisin et acidité du vin !

    Le raisin est le fruit de la vigne, arbrisseau grimpant dont une variété seulement est cultivée. C'est une baie composée d'un épicarpe (la peau ou la pellicule), d'un mésocarpe juteux et charnu (la pulpe) et d'un endocarpe (tissu qui tapisse les loges contenant les graines ou pépins, mais qui ne se distingue pas du reste de la pulpe).

   La composition des grains de raisin dépend fortement de la variété du cépage, du terrain sur lequel se trouve la vigne ainsi que des conditions climatiques de l'année. Nous allons toutefois essayer de décrire la composition des baies d'une façon générale¨...  ( Voir l'article au complet )

https://www.futura-sciences.com/sciences/dossiers/chimie-chimie-vin-381/page/2/

Pégé 

Posté par pg76 à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 mai 2019

Des cépages anciens résistants aux aléas climatiques ?

Salut à tous,

Du site  Basta10ans : Réchauffement climatique : ces cépages anciens qui pourraient sauver des vignobles français de la disparition.

   ¨ A quoi ressemblera demain la carte mondiale des vins ? Avec le réchauffement climatique, des études projettent la disparition d’une partie du vignoble français, au profit de l’Angleterre ou de l’Allemagne  devenant des territoires plus propices à la culture de la vigne. Dans les faits, rien n’est joué. Des viticulteurs français, avec l’appui de scientifiques, expérimentent des alternatives pour faire mentir ces prévisions pessimistes.

   Basta ! est allé à la rencontre de paysans vignerons qui relancent des cépages anciens, adaptés au terroir et résistants aux aléas climatiques.   

arton7273

     Le réchauffement climatique va-t-il éradiquer une partie des vins français ? La moitié des vignobles actuels pourraient disparaître à l’horizon 2050, à cause du changement climatique et de la raréfaction de  la ressource en eau, selon une étude américaine  publiée en 2013. Ce scénario catastrophe signerait l’acte de décès de la plus grande partie du vignoble situé au sud de l’Hexagone : le Bordelais, le Languedoc-Roussillon, la vallée du Rhône et la Provence sont particulièrement menacés. À l’inverse, certaines régions au climat peu propice à la culture de la vigne aujourd’hui, pourraient devenir productrices de vin, à l’image de l’Angleterre, la Belgique, les Pays-Bas, une partie du sud de la Suède ou encore de l’Allemagne.

 Des changements d’ores et déjà visibles !

   Le consommateur ressent déjà les effets du changement climatique dans son verre. La hausse des températures de l’air (+ 1,4°C en moyenne depuis 1900) conduit à l’augmentation de la teneur en alcool des vins. Depuis trente ans, par décennie, les vins du Languedoc, d’Alsace, du Bordelais, du Val de Loire et des Côtes du Rhône ont gagné entre 0,5 et 1 degré d’alcool. Les températures plus élevées accélèrent la maturation des raisins, qui se gorgent de sucre et perdent rapidement de l’acidité. Le sucre se transforme ensuite au cours de la vinification en alcool sous l’action des levures. Plus un vin est riche en sucre, plus il est riche en alcool.

Des vignes fragilisées par la multiplication des canicules !

A Tartaras, dans la Loire, Anne et Pierre-André Déplaude vivent au rythme du sol et du climat. Paysans-vignerons en agriculture bio sur 7,5 hectares, ils ont cette impression qu’il n’y a plus d’inter-saison, que l’on passe directement de l’hiver à l’été, d’un extrême à l’autre. Les effets du changement climatique se font déjà sentir sur leurs vignes. « Les printemps sont de plus en plus doux et précoces ce qui fait démarrer la vigne plus tôt, mais on a des risques de gelée jusque début mai », souligne Pierre-André. Le gel a fait avorter la récolte en 2017. Depuis, le couple de vignerons, qui bénéficie de l’appellation « IGP (pour Indication géographique protégée) des Collines Rhodaniennes », guette les chutes du thermomètre en début de printemps¨...

( Voir l'article au complet )

https://www.bastamag.net/Rechauffement-climatique-ces-cepages-anciens-qui-pourraient-sauver-les?fbclid=IwAR35LwToeFAY_OkwD8kDfBKPpGrXxdzpu15j3XnDtA7XrEqEbliSJDVls1k

Pégé