Actualité...d`hier à aujourd` hui !

21 octobre 2018

Vin "naturellement" bleu venu d'Espagne : un problème de chimie... et d'oenologie !

Salut à tous,   

cover-r4x3w1000-5b6435a5325d7-img-20180228-200147-960x500-cropDu site Sciences et Avenir : Des vins présentés comme "naturellement" bleus sont commercialisés en Espagne, et désormais en France. Un argument marketing qui pose des questions sur leur réel procédé de fabrication.

   ¨ Un vin bleu, à la couleur obtenue "naturellement" grâce à une macération supplémentaire d'un Chardonnay blanc dans des peaux de raisin noir. C'est la promesse d'un importateur de vin basé à Sète pour commercialiser son vin bleu venu d'Andalousie, en Espagne. Trop beau pour être vrai ? Sciences et Avenir s'est entretenu avec plusieurs scientifiques de l'Institut national de la recherche agronomique (Inra), qui émettent des doutes quant à la possibilité d'obtenir du vin bleu par ce procédé sans devoir ajouter d'autres produits. En cause, la chimie des anthocyanes, famille de polyphénols donnant une couleur allant du rouge au bleu à de nombreux végétaux et fruits (raisins, mais aussi mûres et myrtilles)...  Explications. 

   Mise à jour du 09 août 2018. Nous avons reçu ce jour la réaction d’un porte-parole de Mediterra Vins, qui commercialise le produit Vindigo. "Ces questions sont compréhensibles, une telle couleur interroge. Je maintiens qu’elle est naturelle, il n'y a pas de colorants. Le pH peut être monté à plus de 7 puis abaissé, mais il existe aussi d'autres procédés, mis en oeuvre par le producteur." Depuis la publication de notre article, Vindigo a modifié les étiquettes affichées sur son site, qui ne font plus mention de "Vin bleu de méditerranée", mais désormais uniquement de "Chardonnay". "Il y a eu au départ une erreur d'étiquetage involontaire relative à l'Indication géographique protégée (IGP) Vin de méditerranée, que nous avons retirée. Mais nous vendons du 100% Chardonnay. Jusqu'à preuve du contraire, le Chardonnay est du vin. "

Les anthocyanes ne peuvent être bleues au pH du vin

À l'antenne de France Bleu Hérault, le Sètois expliquait que son vin ne contient "aucun produit ni sucre ajouté, c'est à 100% du Chardonnay. Ils le passent dans de la peau de raisin rouge. Or dedans il y a un bleu, l'anthocyane", a avancé l'entrepreneur, expliquant la couleur bleue du vin importé d'Espagne par cette étape supplémentaire réutilisant des peaux de raisin noir. Une explication trop simple qui ne tient pas compte de la sensibilité des anthocyanes à l'acidité du milieu... et laisse entier le mystère de la fabrication de ce vin.

 Un procédé de fabrication mystérieux

Est-ce à dire que la belle couleur turquoise du vin ne peut trouver d'origine naturelle ? La question est posée.... sans aujourd'hui de réponse claire. "Je ne vois pas comment l'apport d'anthocyanes extraites du marc de raisin rouge peut rendre ce vin bleu. Même si l'on a déjà réussi à isoler en laboratoire des pigments dérivés d'anthocyanes qui présentent une couleur bleue en milieu acide, ces derniers sont présents en quantités infimes dans les marcs et les vins", développe la directrice de recherches. "Par ailleurs, cela reviendrait à ajouter du marc de vin rouge à un vin blanc, ce qui est interdit...  

 ( Voir l`article au complet )

https://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/vin-naturellement-bleu-venu-d-espagne-un-probleme-de-chimie-et-d-oenologie_126467

Pégé

 

Posté par pg76 à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


07 octobre 2018

Tout pour la musique !

Salut à tous,

Wes Montgomery - Impressions - Belgium 1965

https://youtu.be/3Z7yXLIk4oI

-------------------------------------

Anakarsis - Reprise de Léo Ferré - Est ce ainsi que les hommes vivent ?

https://www.youtube.com/watch?reload=9&v=OvZgzne9EdQ

----------------------------------

 Aretha Franklin performance "(You Make Me Feel Like) A Natural Woman" !

https://www.youtube.com/watch?time_continue=15&v=oeDksSfuqaU

-------------------------------

Peer Gynt Suite N° 1 Op. 46-Le Matin - Grieg |

https://www.youtube.com/watch?v=vimO9eGdnd8

Bonne écoute.

Pégé

Posté par pg76 à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 septembre 2018

Vin de tomate: quand la tomate remplace le raisin !

Salut à tous,

Du site La Presse.ca : À coup sûr, il fait froncer les sourcils. Du vin de tomate? Un délire venu d'Italie? Que nenni: un nectar issu d'une histoire familiale amorcée en Belgique et concrétisée ici, au Québec, et qui fait aujourd'hui beaucoup parler de lui.  

   ¨ Les origines de ce vin peu commun sont enracinées en 1938, quand l'alchimiste belge Omer Miche, récoltant des tomates à ne plus savoir qu'en faire, tente de les vinifier. Il tâtonnera des années durant. «Il n'a jamais vu le bout du tunnel, et je lui ai promis de continuer ce qu'il avait commencé», se souvient Pascal Miche, son arrière-petit-fils installé au Québec depuis 30 ans. Promesse tenue.

   En perfectionnant la technique de vinification et en égrenant l'infinie variété de tomates existantes, avec une préférence pour celles importées par les pionniers, il parvient à trouver son Graal à partir d'un assemblage de six sortes de tomates bien précises. Après divers bras de fer avec la SAQ et la Régie des alcools, des courses et des jeux pour faire reconnaître et distribuer son produit, baptisé Omerto, celui qui est aujourd'hui président du Domaine de la Vallée du Bras, à Baie-Saint-Paul, cultive 6000 plants dont il extrait 120 000 litres annuellement.

Des arômes déroutants

   Voilà pour l'histoire. Mais la question cruciale demeure en suspens: qu'est-ce que ça goûte? Plusieurs sortes de vins ayant été mises au point, il en résulte une réponse à géométrie variable.

   Tout d'abord, l'Omerto sec, qui présente quelque parenté avec le porto, s'en distingue par davantage de vivacité et d'amertume. «Il va avoir un côté agrumes, xérès, saké ou grappa», suggère Pascal Miche, qui le recommande avec des sushis, des huîtres, des plats asiatiques ou indiens à base de gingembre.

   Sa robe jaune doré est très agréable à l'oeil, mais son acidité et sa finale franchement amère ne feront pas forcément l'unanimité parmi les dégustateurs.

   La version moelleuse, elle, flirte avec la fleur d'oranger, le litchi ou le melon miel, des notes qui s'accorderont plutôt avec des fromages ou, côté sucré, le chocolat blanc. Il est souvent comparé au pineau des Charentes.

 Oserez-vous le vin de tomate? «C'est la base de la cuisine, tout le monde connaît la tomate, mais jamais sous cet angle ni avec ces arômes», plaide M. Miche.   ( Voir l`article au complet ) 

http://www.lapresse.ca/vins/autres-alcools/201808/30/01-5194725-vin-de-tomate-quand-la-tomate-remplace-le-raisin.php

Pégé

Posté par pg76 à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 septembre 2018

Faire de la belle musique avec l`IE !

Salut à tous,

Du site OWDIN : Si vous parcourez notre monde avec une chanson dans le cœur et une mélodie sur le bout de la langue, Amadeus Code pourrait vous aider à la transformer en une belle musique. L’application utilise l‘intelligence artificielle pour aider les auteurs-compositeurs à passer de l’inspiration au chef-d’œuvre musical. 

¨ Après une version bêta limitée, Amadeus Code vient de s’ouvrir au public, prêt à transformer des artistes potentiels en musiciens à succès.

Comment ça marche : L’intelligence artificielle d’Amadeus Code pioche dans les bibliothèques musicales, décomposant la musique en petites unités et cherchant des modèles. Lorsqu’un auteur-compositeur utilise l’application, l’IA peut alors remonter ces modèles et suggérer de nouvelles notes, construisant lentement les mélodies du compositeur en musique.

« L’intelligence artificielle a cette capacité particulière de trouver de nouvelles solutions – certaines réussies, d’autres moins « , déclare Taishi Fukuyama, cofondateur d’Amadeus Code, dans un communiqué. »
Ce sont des suggestions qu’un compositeur peut prendre ou laisser. Ses décisions peuvent déclencher une nouvelle idée pour un compositeur, l’amenant sur un nouveau territoire créatif. »

La dernière version de l’application est dotée d’une nouvelle fonctionnalité, Harmony Library, qui permet aux utilisateurs de rechercher l’inspiration dans la bibliothèque de Spotify, en particulier ses progressions d’accords. Si l’inspiration vous vient quand vous écoutez, disons, Avenged Sevenfold, l’application prendra la progression d’accords de la chanson et générera un nombre infini de mélodies en plus des accords. Les utilisateurs peuvent alors modifier, disséquer et reconstruire ces mélodies dans leurs propres compositions.

Il ne s’agit pas de copier en soi, mais plutôt de s’inscrire dans la tradition musicale séculaire de créer une nouvelle chanson inspirée par le travail de quelqu’un d’autre, comme Lana Del Rey l’a été par Radiohead. (Et si l’artiste n’est pas d’accord que la chanson a été substantiellement transformée, vous pouvez toujours blâmer l’IA.)

Fukuyama espère que les auteurs-compositeurs ne laisseront pas l’application faire leur travail à leur place : « Nous espérons que les utilisateurs compléteront le travail commencé par Amadeus Code en racontant leurs propres histoires uniques, ce qui continuera à rendre la musique vraiment irremplaçable par intelligence artificielle »¨... ( Voir l`article au complet )

https://owdin.live/2018/09/08/cette-application-dintelligence-artificielle-veut-faire-de-la-belle-musique-avec-vous-amadeus-code/

Pégé

Posté par pg76 à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 septembre 2018

Tout sur la musique !

Salut à tous,

Voici quelques titres qui sauront sans doute vous plaire...

Morcheeba - Big Calm (Full Album) !

https://www.youtube.com/watch?v=qJQHjy9p_rk&feature=share

-------------------------

Mark Knopfler, Eric Clapton, Sting and Phil Collins - Money for Nothing (Live) !

https://www.facebook.com/GuitarLegacy/videos/2013010805384124/?t=157

-----------------------

Léo Ferré - La mémoire et la mer !

https://www.youtube.com/watch?v=uGbSYohHcio&feature=youtu.be&t=11

Bonne écoute,

Pégé

Posté par pg76 à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


26 août 2018

Argentine : la vigne la plus haute du monde !

Salut à tous, 

Du site La revue du VIN fr France : Dans le nord de l’Argentine, sur les contreforts de la pré-Cordillère des Andes, Donald Hess, un homme d’affaires suisse, a fait le pari audacieux de planter de la vigne à plus de 3 000 mètres d’altitude.  

   ¨ Le nord de l’Argentine, 3 000 mètres d’altiude, les nuages noient le paysage, gomment le relief. Soudain apparaît le vignoble d’Altura Máxima. Devant la grille, un cortège inattendu d’engins de construction. Les machines surprennent dans une vigne. Mais dans cette région reculée où plusieurs heures de trajet sont nécessaires pour atteindre le premier village, l’autonomie devient le maître-mot. Il est donc recommandé de disposer de sa propre pelleteuse. D’autant plus que les chantiers ne manquent pas dans cette vigne plantée à 3 000 mètres d’altitude, sur les contreforts de la pré-fincacolomegrandCordillère des Andes.

   Avant de pouvoir planter les premiers pieds voilà dix ans, il a fallu canaliser l’eau du rio Blanco qui coule au milieu des montagnes. Une richesse utilisée pour produire de l’électricité grâce à une microcentrale, mais aussi pour tous les travaux agricoles.

UN BIJOU AUX ALLURES DE CLOS !

   La parcelle la plus haute se situe à 3 111 mètres. Entourée d’un mur de pierres, la Joya (“le bijou” en espagnol) est une vigne d’environ un hectare aux allures de clos bourguigon.

   On y trouve essentiellement du pinot noir. Au pied des ceps court le système d’irrigation au goutte-à-goutte. Et des asperseurs sont disséminés sur les piquets. Leur mission : aider à lutter contre les gelées, l’eau projetée permettant de limiter la baisse de la température. Les asperseurs sont déclenchés dès que la météo se fait menaçante. Autrement dit, très souvent.

"UTILISER L'ALTITUDE POUR OBTENIR DES VINS AUX ARÔMES PLUS FRAIS" !

   Mais un tel record n’est pas suffisant pour séduire les amateurs de vin. Ils voudront déguster une production unique marquée par des conditions exceptionnelles. "L’idée est d’utiliser l’altitude pour obtenir des arômes plus frais, explique Pierre-Olivier. On sait qu’il existe ici un énorme potentiel qualitatif. On ne décide pas de s’installer à 3 000 mètres pour faire un vin commun. Mais c’est une tâche très compliquée.".

LA CULTURE DE LA VIGNE RENDUE POSSIBLE GRÂCE À L'EAU DES MONTAGNES !

Quatre heures de route sont nécessaires pour rallier la bodega depuis la ville de Salta et seule une partie est goudronnée. En quittant Salta, les véhicules traversent d’abord des zones traditionnellement dédiées au  tabac, puis suivent une route en lacets au milieu d’une vallée verdoyante, avant d’arriver sur un plateau semi-aride. Les cactus et les algarrobos (les caroubiers en français) deviennent la seule végétation. Dans cette région, la culture de la vigne a été rendue possible grâce à l’eau des montagnes¨...   ( Voir l`article au complet )

https://www.larvf.com/,vins-argentine-vigne-donald-hess-suisse-la-revue-du-vin-de-france,13186,4360585.asp 

Pégé

Posté par pg76 à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 août 2018

Tout sur la musique !

Salut à tous,

Un peu de tout...

Leonard Cohen - By The Rivers Dark (HQ)

https://www.youtube.com/watch?time_continue=23&v=QcKvJRBUE6o

--------------------------

SANTA AMES - ORCHESTRE NEGRO BAND : PASIA YA...

https://www.youtube.com/watch?v=oRhn7OUUciI&index=3&list=PLJjOGVNC27l6qH4G4gMEYh0aPVuOjK3Zt

 ------------------------

CONNIE FRANCIS - Who's Sorry Now (feat. Joe Lipman and His Orchestra) !

https://www.youtube.com/watch?v=yiklBXkIo7U&index=2&list=PL0sdP50ohUsbGFTdbYOxZq4CncbGjq_zK

------------------------

Lorsque le jazz s’attirait les foudres des critiques français !

https://www.retronews.fr/arts/echo-de-presse/2018/05/04/lorsque-le-jazz-sattirait-les-foudres-des-critiques-francais?utm_source=NLhebdo160818&utm_medium=article-a-la-une&utm_campaign=lorsque-le-jazz-sattirait-les-foudres-des-critiques-francais

-----------------------

Pink Floyd - Wish You Were Here (Feat. Stéphane Grappelli) !

https://www.youtube.com/watch?time_continue=33&v=Bm4sDyCW0k8 

Au plaisir,

Pégé

 

Posté par pg76 à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 août 2018

Pour les vrains amateurs de vins !

Salut à tous,

Du site Le Devoir : Raisin, croissance, patience !   

image   ¨ Il arrive qu’un vigneron ne fasse plus qu’un avec ses vignes, son terroir, son microclimat, ses rêves et son vin. C’est le cas d’Olivier Humbrecht, vigneron alsacien émérite au discours aussi limpide qu’un « jus de roche » filtré à même le tamis de la sincérité.

  J’aime découvrir de nouveaux mots. Le mot « apex » par exemple. Promenez-vous dans les rangs de vignes au printemps et voyez ces petites mains baladeuses dont les doigts sont les vrilles au bout de rameaux qui semblent avoir perdu la tête tant la pousse est rapide. « L’apex, tête de la vigne, bourgeon terminal situé à l’extrémité des rameaux, constitue activement l’intégrité de la plante et de ses fruits », nous apprend Olivier Humbrecht dans son livre Grain sensible.

   Mais ne brûlons pas les étapes. Bien avant les apex et le feuillage qui s’ensuit, il y a la « bourre ». « La bourre s’apparente à un petit duvet qui précède et préfigure le raisin. Elle pointe sur les rameaux de la vigne entre mars et avril, selon les régions viticoles. » C’est un peu le feu vert du départ de la liane. Une course qui, si elle n’est pas « grillée » en raison de gels toujours possibles, culminera à la fleur. Le vignoble embaume alors comme mille Parisiennes sortant d’une boutique Guerlain, place Vendôme.

   Et cette fleur alors, cher Olivier ? « Ce sont les fleurs qui donneront ensuite les fruits. Plus précisément, plus profondément, la fleur peut être envisagée comme une préfiguration du fruit. Mais cette préfiguration est complexe, car au moment de la floraison, rien n’est encore joué du destin de la vigne. » Il est admis qu’une période de 100 jours s’écoule entre la floraison et la maturation des fruits. La fleur est-elle pour autant tirée d’affaire, Monsieur le vigneron ?

   « Vers le milieu du mois de juin, quand la fleur apparaît, des accidents comme la coulure et le millerandage peuvent se présenter. En principe, et selon un mécanisme de régulation hormonale bien connu des biologistes, la plante produit un nombre de fruits suffisant à sa reproduction ; elle anticipe même ses difficultés en en donnant toujours un peu plus, comme pour se constituer une réserve pour faire face aux aléas de la vie. La vigne est sage »¨...

( Voir l`article au complet )

https://www.ledevoir.com/vivre/vin/534177/raisin-croissance-patience-4-5

Pégé

Posté par pg76 à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 août 2018

Tout sur la musique !

Salut à tous,

   Une nouvelle version toujours intéressante à visionner et à entendre...

Clandestino | Playing For Change | Song Around The World

https://www.youtube.com/watch?v=Wm0hI0aJanc

------------------------

Du site Ici Musique Radio-Canada : 5 reprises qui sauront vous surprendre...

https://www.icimusique.ca/articles/20230/5-reprises-qui-sauront-vous-surprendre

-----------------------

Tragedy spirit by D. O. Y

https://www.youtube.com/watch?v=5BXhsOc1JvU&feature=youtu.be

----------------------

Backspin - On the Run (clip officiel)

https://www.youtube.com/watch?v=eJ0BCP9o0yQ&feature=youtu.be

---------------------

Four Seasons ~ Vivaldi

https://www.youtube.com/watch?v=GRxofEmo3HA

Au plaisir,

Pégé

Posté par pg76 à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 août 2018

De tout et de rien !

Salut à tous,

Voici quelques citations que j’ai retenue pour votre plaisir… et pour le mien !

1- ‘’ Le bonheur, c’est de continuer à désirer ce qu’on possède ‘’ !

Oh, la belle citation… très courte mais tellement simple en soit, mais remplie de vérité et de sagesse… L’antithèse du principe de l’économie qui lui, nous donne comme version au bonheur de toujours désirer quelque chose de nouveau, du ‘’tape à l’œil’’, un ‘’gadget’’ à la mode et ce, même si le besoin n’est pas là !

  Vous possédez de belles choses utiles, pratiques pour votre utilité personnelle… continuez donc à les apprécier, à chercher à en découvrir de nouvelles qualités, et vous aurez alors le bonheur à porté de mains, de pouvoir en jouir au besoin !

2- ‘’ Visez la lune et si vous deviez échouer, vous serez encore parmi les étoiles ‘’ !

Une citation franchement optimiste… à conserver dans le fonds de notre cœur et ce, afin de toujours l’avoir disponible, au besoin.

  Ayez des rêves, cherchez à les concrétiser dans la mesure de vos capacités, de vos moyens… Allez au bout de ses possibilités et si par la force des choses, vous ne pouvez plus avancer et que vous devez les mettre de côté,  vous aurez toujours la satisfaction d’avoir essayé, d’être  un innovateur, un battant… et on continuera à vous apprécier pour ce bel effort, ce chemin parcouru, et une meilleur valorisation de sois même !

3- ‘’ Si des embûches se dressent sur votre chemin, changez de direction, mais non de destination ‘’ !

Une citation qui complète bien la précédente… car on sait bien tous que la vie n’est pas toujours ‘’un jardin de roses’’,  et que de  nombreuses ‘’épines’’ viennent parfois nous meurtrir, nous ralentir dans nos élans mais qu’à cela ne tienne, on soigne les plaies vives, on renforcie notre carapace… et on continue à travailler, à réagir, à demeurer optimiste vers l’objet de notre désir, de notre rêve !

4- ‘’ L’encre le plus pâle vaut mieux que la meilleure mémoire ‘’ !

Alors, les amis, continuez à écrire vos ‘’trouvailles’’ vos recherches, vos solutions… faites-en des tutoriels, des notes de cours, des réponses pour ceux qui questionnent… en un mot, partagez votre savoir, vos connaissances, et ce, afin que les générations présentes et futures puissent aussi en profiter !

  Car la mémoire… c’est une faculté qui oublie !

5- ‘’ Il y a des yeux qui reçoivent la lumière, il y a des yeux qui la donnent ‘’ !

Une autre de mes citations préférée, et qui rejoint également la précédente tant qu’à la profondeur de la réflexion qu’elle nous livre comme beau message.

  Nous les humains, possédons tous des qualités, à plus ou moins divers degrés, et c’est ce qui fait d’ailleurs que le mot ‘’partage’’ devient tellement important. Nous n’avons qu’à penser aux enseignants dans leurs classes, aux artistes devant leurs tableaux, aux écrivains, penchés sur leurs claviers, aux parents, qui montrent leurs premiers pas dans la vie de leurs enfants…

Notre  monde serait encore meilleurs si ce mot ‘’partage’’ était utilisé plus souvent car, s’ouvrir aux autres, c’est également s’ouvrir à soi-même !

6- '‘ Avoir le cœur  à la bonne place ‘’ !

Vous connaissez tous cette très vieille citation qui signifie quelqu’un de généreux, de serviable… mais détrompez vous, suite à une lecture toute récente, vous et moi, devons la rectifier et même tout simplement l’abolir… eh oui, rien de moins !

Pourquoi alors est ce que j’aurais cette prétention ? Avant de sursauter, attendez que je vous en explique la raison ! Cela vient du mot ‘’ Hétérotaxie ‘’, qui désigne une malformation congénitale se traduisant par un mauvais placement des organes internes, pairs ou non, dans le thorax et/ou la cavité abdominale, par rapport à un axe de symétrie droite/gauche.

Ainsi, quelqu’un peut avoir le cœur à droite, son appendice à gauche et fonctionner normalement dans la vie…

On retrouve plusieurs catégories d’hétérotaxie. On distinguera donc, selon s'il concerne un ou plusieurs organes :

1. situs inversus ou situs totalis, traduisant une inversion complète des organes internes « en miroir » par rapport à un sujet dit normal.

2. Situs ambigus, traduisant une inversion partielle .

3. dextrocardie, traduisant la seule inversion de la pointe du cœur (normalement orientée à gauche).

4. Isomérisme : les organes sont disposés symétriquement de façon anormale.

Ces termes regroupent donc des malformations congénitales de défaut de latéralisation. En prenant en compte l’ensemble de ces malformations, l'incidence semble être de 1/15 000 en France. (Wikipédia)

Voilà,  pourquoi, cette citation devient caduque et on devrait en trouver une autre pour la remplacer ! Spécial, n’est-ce pas !

Au plaisir,

Pégé

 

Posté par pg76 à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :