Actualité...d`hier à aujourd` hui !

11 février 2019

Tout sur la musique !

Salut à tous,

Quelques sélections musicales pour tous les goûts...

Adriano Celentano Svalutation 1976 !

https://www.youtube.com/watch?time_continue=29&v=FdEilyEsKxU

---------------------------------

Michel Legrand The Jitterbug Waltz Legrand Jazz 1958 !

https://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.manage&bid=741695

--------------------------------

De Película con Ennio Morricone ! Spendide et le jeux des artistes de l`orchestre est extraordinaire...

https://www.youtube.com/watch?v=dyg1mQ87ILg

------------------------------

Du Texas à la Floride, le sud des blancs !

-----------------------------

"APACHE" (Guitar instrumental) !

https://www.youtube.com/watch?v=paYGYTvsoAg&feature=share

Bonne écoute,

Pégé

 

Posté par pg76 à 20:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


22 janvier 2019

Tout sur la musique !

Salut à tous,

Alan Lomax et la musique afro-américaine, de 1940 à 1990 !

http://www.openculture.com/2012/03/the_alan_lomax_music_archive_now_online.html

----------------------

SIERVAS - HOY DESPIERTO !

https://www.youtube.com/watch?time_continue=65&v=iivzWPLDFVw

----------------------

Deux pièces musicales avec Jimi Hendrix !

http://www.openculture.com/2014/04/jimi-hendrix-unplugged-two-rare-recordings-of-hendrix-playing-acoustic-guitar.html

----------------------

Écoutez Dolly Parton dans deux pièces musicales !

https://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.manage&bid=741695

----------------------

http://www.openculture.com/2018/12/watch-the-smiths-play-their-last-live-show-december-12th-1986.html

----------------------

Bernard Lavilliers, Jeanne Cherhal - L'espoir (avec Jeanne Cherhal) !

https://www.youtube.com/watch?v=joCO3v60TdI&index=4&list=RD7i_UAELUDZ8&fbclid=IwAR1-TPB0UEoWz_iPo_ZpEQc2pn_vkPzlTVWaqzLAHYce_wOmu_N_r52jBbw

Bonne écoute,

Pégé

 

Posté par pg76 à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 janvier 2019

Pour les vrais amateurs de vins !

Salut à tous,

* Les vins de Sicile à découvrir plus que jamais !  

http _o  ¨ Jadis occupée par les Grecs au 8e siècle avant Jésus-Christ, suivis par les Romains, il est admis que l'on fait du vin en Sicile depuis plus de 3 000 ans.

   L'une des premières fois où les amateurs de vin dans le monde ont pris connaissance de l'existence de la Sicile fut en 1773, lorsque John Woodhouse élabora un vin fortifié qui fera école, le vin de Marsala.

   Ce sera par la suite assez tranquille pendant plus de deux cents ans, les vins siciliens étant alors surtout consommés par les habitants de cette île, la plus grande de la Méditerranée.

   Mon expérience personnelle me permet de vous dire que depuis une vingtaine d'années, les Siciliens ont entrepris un sérieux virage qualitatif au sujet de leurs vins, rattrapant le retard qu'ils accusaient par rapport aux normes internationales¨... ( Voir l`article au complet )

https://quebec.huffingtonpost.ca/yves-mailloux/les-vins-de-sicile-a-decouvrir-plus-que-jamais_a_23505929/?utm_hp_ref=qc-bien-etre&ncid=tweetlnkcahpmg00000011

-----------------------------------

* Renaissance des cépages catalans ancestraux !      ¨ Quand le passé rencontre le présent pour le meilleur.

   Certains des cépages ancestraux de la Catalogne que l'on sort peu à peu de l'oubli ont drôlement bon goût.

   Mais comme nous le verrons très bientôt, il y a bien autres avantages à ressusciter les meilleurs d'entre eux.

Là où le passé rencontre le présent !

   Une tendance mondiale dans le monde viticole est de s'intéresser de plus en plus à des cépages quasi disparus, principalement dans les pays possédant une longue histoire dans la production du vin.

   Certains cépages au fil du temps, ont en effet été délaissés au profit d'autres qui avaient des rendements plus élevés. On a ainsi remplacé plusieurs cépages ancestraux par de nouvelles variétés parfois plus faciles à cultiver et ayant la cote auprès des consommateurs¨... ( Voir l`article au complet )

https://quebec.huffingtonpost.ca/yves-mailloux/renaissance-des-cepages-catalans-ancestraux_a_23539418/?ncid=tweetlnkcahpmg00000011

--------------------------------

* Petite histoire du grand vin francilien d'autrefois !

  Nés à l'époque gallo-romaine, les vignobles d’Ile-de-France connurent leur apogée au XVIIIe siècle. En déclin aux XIXe et XXe siècles, le « petit bleu » de Suresnes et le « piccolo d'Argenteuil » continuèrent néanmoins à faire la joie des amateurs. 

Qui sait que le vignoble francilien était à la fin du XVIIIe siècle le plus grand vignoble français par sa taille ? À son apogée, avant la Révolution française, on recense pas moins 45 000 hectares cultivés – davantage qu’en Bourgogne aujourd’hui. 

Le vin de Suresnes, en particulier, jouit d'une grande notoriété et devient l'un des vins de soif préférés des Rois de France, comme le raconte l'historien et poète Henri Corbel cité par Le Gaulois : ¨... ( Voir l`article au complet )

https://www.retronews.fr/sports-et-loisirs/echo-de-presse/2018/12/27/petite-histoire-du-grand-vin-francilien-dantan

Bonne dégustation,

Pégé

Posté par pg76 à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 décembre 2018

Pour les vrais amateurs de vins !

Salut à tous,

Du site Novethic : ¨Alerte rouge sur le vin¨... Les investisseurs rachètent les vignobles français et font flamber les prix !  

patrons-du-cac40-rachetent-des-vignobles-francais-et-font-flamber-les-prix   ¨ De plus en plus de patrons du CAC40 achètent des domaines français. "Un moyen facile de s'anoblir", selon un expert, mais ce phénomène fait aussi flamber les prix de certains vignobles portant ainsi préjudice à l'installation de jeunes vignerons. À l’occasion des fêtes de fin d’année, Novethic vous propose toute la semaine de plonger sans modération dans le monde du vin.

   Le vignoble français, une poule aux œufs d’or. Depuis la fin des années quatre-vingt, plusieurs domaines des régions viticoles ont été rachetés par des investisseurs, que ce soit des banques, des mutuelles, des acteurs institutionnels ou des grands patrons français.

"Les grands patrons ont trouvé un moyen facile de s'anoblir" !

   "Avec les châteaux viticoles, les grands patrons ont trouvé un moyen facile de s’anoblir", raconte au Monde Benoist Simmat, auteur de Les Caves du CAC40. "Faute d’avoir une particule, ils ont au moins un château", ajoute-t-il.

 Les financiers "font du commerce avec les terres" !

   En juin, la Confédération paysanne a ainsi occupé le domaine viticole de Vincent Bolloré à la Croix Valmer dans le Var, en dénonçant l’accaparement des terres par des financiers "qui font du commerce avec les terres".¨...  ( Voir l`article au complet )

https://www.novethic.fr/actualite/environnement/agriculture/isr-rse/alerte-rouge-sur-le-vin-comment-les-investisseurs-rachetent-les-vignobles-francais-et-font-flamber-les-prix-146726.html#.XCX-xCCXH8A.twitter

--------------------------------

Du site Novethic : [Alerte rouge sur le vin] Le sulfate de cuivre, le "pesticide des vignerons bio", réautorisé par l’Europe !  

INRA-Francois-Delmotte-mildiou-vigne   ¨ C’est le pesticide qui fait débat dans la filière viticole bio. Le sulfate de cuivre, le plus célèbre fongicide utilisé pour la vigne, vient d’être homologué de nouveau en Europe, malgré les risques de pollution des sols. À l’occasion des fêtes de fin d’année.

   C’est un des rares pesticides autorisés dans l’agriculture bio et son utilisation vient d’être réhomologuée. Le 27 novembre, à Bruxelles, les États membres se sont en effet accordés sur la prolongation du sulfate de cuivre pour sept années. Ce fongicide naturel est utilisé majoritairement dans la viticulture bio pour lutter contre les ravages du mildiou, un champignon qui peut se développer très rapidement et pourrir la récolte d’une année. Il est mélangé avec de la chaux pour former la fameuse "bouillie bordelaise".

 Des effets néfastes sur la faune des sols !

    S’il n’est pas classé comme cancérogène probable par le Centre international de recherche sur le cancer, ses effets néfastes sur la pollution des sols ont pourtant été pointés du doigt par l’Autorité européenne pour la sécurité alimentaire (EFSA). "Des concentrations excédentaires en cuivre ont des effets néfastes sur la croissance et le développement de la plupart des plantes, sur les communautés microbiennes et la faune des sols", explique Didier Andrivon de l’INRA, Institut national de la recherche agronomique. Les États membres ont donc décidé de baisser la quantité maximum autorisée à kilogrammes par hectare et par an avec la possibilité de lissage sur une durée de sept ans.¨...   ( Voir l`article au complet )

https://www.novethic.fr/actualite/environnement/agriculture/isr-rse/alerte-rouge-sur-le-vin-le-sulfate-de-cuivre-le-pesticide-des-vignerons-bio-reautorise-par-l-europe-146735.html#.XCNV5SwcJ4k.twitter

 Pégé  

Posté par pg76 à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


23 décembre 2018

Tout sur la musique !

Salut à tous,

Voici quelques variations musicales qui devraient vous plaire...

Johnny Cash I Walk the Line !

https://www.youtube.com/watch?v=Lq0fUa0vW_E

----------------------------

Joni Mitchell - River (Lyric Video) !

https://www.youtube.com/watch?time_continue=39&v=kUYAjW9VsOY

---------------------------

So This Is Christmas - John Lennon !

https://www.youtube.com/watch?v=ClIv5FEHO3g&fbclid=IwAR13qvxxQ9dFJeu1Eox5TuXwQt0vjPA77P-aGxfuSg-GxrJvYdyxDeqYWr8

---------------------------

Three Pink Floyd songs !

http://www.openculture.com/2016/11/three-pink-floyd-songs-played-on-the-traditional-korean-gayageum.html

--------------------------

Samba Pa Ti ~ Santana !

https://www.youtube.com/watch?v=teRiRdu9J1g&feature=share

--------------------------

John Lennon, eu 1971 !

https://culturebox.francetvinfo.fr/musique/rock/regardez-six-minutes-inedites-de-john-lennon-en-studio-pour-imagine-en-1971-279677

Bonne écoute, et heureuse période des Fêtes,

Pégé

Posté par pg76 à 15:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 décembre 2018

Vins&Vignobles : Pasteur aux vignobles !

Salut à tous,

Du site Le Soleil :  LA SCIENCE DANS SES MOTS / En 1858, pendant ses vacances à la campagne, en Arbois, Pasteur puise assidûment dans les caves bien garnies de ses amis d’enfance pour mener ses observations microscopiques sur le vin gâté, en constatant de fortes similitudes avec ses recherches sur l’acide lactique.    

¨  Il installa son laboratoire dans un vieux café abandonné où un fourneau à charbon, attisé par le zélé Duclaux à l’aide d’une paire de soufflets, faisait office de réchaud à gaz. De temps en temps, Duclaux devait courir sur la place pour prendre de l’eau à la fontaine ; leurs drôles d’appareils étaient sortis des mains inexpertes du forgeron et du menuisier du village. (De Kruif, op. cit.)   

96c89a5c-999f-4f55-a53a-00c9b790f41b_1024

    On a l’impression d’assister à un tableau de vie et de pratique quotidienne, à une représentation digne d’une crèche de Noël : le café abandonné, l’assistant qui fait la navette avec ses seaux avant de jouer du soufflet pour attiser la flamme. C’est encore une science «faite maison», dans des lieux et avec des instru­ments improvisés, souvent indiscernables de ceux qui sont utilisés pour d’autres pratiques – à commencer par la cuisine.

    Outre la levure, Pasteur observe régulièrement des traces de micro-organismes dans les échantillons de vin gâté qui sont absents des vins non altérés. «Il devint si habile dans l’iden­tification de ces différents germes qu’il fut bientôt capable de prédire le goût particulier d’un vin après l’examen de son sédiment.» (Dubos, op. cit.).

   Ayant réuni les producteurs et les commerçants en vin, il se produisit en un spectacle de magie. « Apportez-moi, leur dit-il, une demi-dou­zaine de bouteilles de vins passés, mais sans me faire connaître leur mal ; moi, sans les goûter, je saurai vous dire leurs défauts.» Les producteurs de vin ne voulaient pas y croire, mais en souriant malicieusement, ils apportèrent les bouteilles de vins malades. Ils observaient les curieux appareils dans le vieux café et regardaient Pasteur comme un pauvre maniaque. Ils décidèrent de se moquer de lui en apportant aussi quelques bouteilles de vin très sain.

   Pasteur, avec une fine pipette de verre, prit une goutte de vin dans une bouteille, la posa entre deux lamelles de verre qu’il plaça sous le microscope. Les paysans se donnaient des coups de coudes dans les côtes et clignaient de l’oeil pendant que Pasteur était courbé sur son microscope, et l’hilarité se répandait de minute en minute […]. Brusquement, il leva les yeux et leur dit : «Ce vin est excellent, donnez-le au goûteur, et qu’il dise si j’ai raison.» Le goûteur goûta, fronça son nez rouge et dut admettre que Pasteur avait raison.

   Et il en fut ainsi pour toute la série de bouteilles : Pasteur regardait avec le microscope et annonçait, tel un oracle : «Ce vin est bon, cet autre est filant, celui-là est acide.» Le goûteur confirmait à chaque fois l’oracle. Les marchands de vin stupéfaits, chapeau bas devant lui, s’en allèrent en balbutiant des mots de remerciement. «Nous ne savons pas comment il fait, murmuraient-ils, mais il est très intelligent ! Extrêmement intelligent, vraiment !» Une grande concession, pour un paysan français ! (De Kruif, op. cit.)¨...  ( Voir l`article au complet ) 

https://www.lesoleil.com/actualite/science/pasteur-aux-vignobles-04a4d675fe2f1d0228a16a23a38337c7

Pégé

  

Posté par pg76 à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 décembre 2018

De tout et de rien !

Salut à tous,

À l`aube de la période des Fêtes, plusieurs d`entre vous prendront part à un Réveillon très attendu, surtout pour les gourmands... permettez-moi de vous offrir une entrée qui, à défaut d`être traditionnelle, sera virtuelle, beaucoup plus légère, donc, plus digestible !

Quelques petites blagues courtes, mais savoureuses, genres ¨croque-messieurs¨...

* Un monsieur demande deux places pour aller au théâtre.
- C`est pour Roméo et Juliette ? demande la caissière.
- Non, c`est pour ma femme et moi ...

---------------

* Ce sont deux puces qui sortent d`un cinéma, et il pleut. La première dit:
- On rentre à pied ou on prend un chien ?

--------------

* C`est un petit nuage et sa maman. Le petit nuage dit :
- Maman, j`ai envie de faire pluie pluie...

--------------

* Q: Qu`est-ce qu`une carte routière ?
R: C`est une carte indiquant à un automobiliste tout ce qu`il veut savoir, sauf la façon de la replier...

-------------

* - Allo ? C`est pour dire que la petite Stéphanie ne pourra pas aller à l`école ce matin.
- Mais qui est à l`appareil ?
- C`est sa maman...

-------------

* Dans une épicerie fine très huppée, un monsieur commande :
- Pourrais-je avoir deux livres de café, s`il-vous-plaît ?
- On dit kilo maintenant, répond le vendeur hautain.
- Ah bon, On ne dit plus café ?

---------------

Conflit de mer !les poissonniers durcissent le ¨thon¨...

Au plaisir,

Pégé

Posté par pg76 à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 novembre 2018

Tout sur la musique...

Salut à tous,

Voici quelques liens musicaux qui suront vous plaire, je l`espère...

Radio FreeEurope 1983...

http://www.openculture.com/2014/03/r-e-m-national-tv-debut-on-the-david-letterman-show.html

-----------------------------------

 Beethoven's 5th, but for solo guitar ( Marcin patrzalek ) !

https://www.facebook.com/ClassicFM/videos/1194622154037900/UzpfSTEwMDAwNjg4MDE0OTYxODoyMjUxMDU0NjE4NDY3MTg4/

----------------------------------

Pink Floyd - Echoes & 2001: A Space Odyssey (HQ) !

https://www.youtube.com/watch?time_continue=155&v=VRrfQZLrVGI

---------------------------------

David Bowie - Golden Years (Soul Train) !

https://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.manage&bid=741695&pid=36897163

Bonne écoute,

Pégé

Posté par pg76 à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2018

Le vin que vous buvez ne contient pas que du raisin !

Salut à tous,

Du site FranceInfo : Jusqu'à quinze résidus de pesticides différents ont été retrouvés dans certaines bouteilles de bordeaux, selon les conclusions d'un laboratoire que nous avons mandaté.   

   ¨ Les grilles d'un ancien château, des vignes à perte de vue, une barrique en chêne... Lorsque vous achetez une bouteille de 15896039bordeaux, l'étiquette vous plonge dans le monde merveilleux du terroir viticole. Mais que vous dit-elle de la composition du vin que vous allez boire ? Pas grand-chose. A part le taux d'alcool et une vague indication concernant la présence de sulfites, vous n'aurez pas la possibilité, en la lisant, de connaître la liste complète des ingrédients ni les valeurs nutritionnelles du vin. Pourtant, ce doux nectar, à consommer avec modération, ne contient pas seulement du raisin... loin de là.

   Pour en savoir plus, nous avons fait analyser dix bouteilles de vin, en choisissant une même zone géographique – elles sont toutes produites dans un rayon de 50 km autour de Bordeaux – et une même année de production, 2016. Dans notre panier : du blanc, du rouge. Du conventionnel, du bio et du "vin naturel", une démarche informelle qui a pour but de se passer au maximum de pesticides de synthèse et d'additifs. L'addition, elle, est comprise entre 4 et 17 euros par bouteille. Quelques jours après nos emplettes, le laboratoire Dubernet, spécialisé dans l'œnologie et situé dans l'Aude, nous a envoyé les résultats des analyses. Voici ce que nous avons découvert.

 "Des doses de sulfites potentiellement problématiques" !

Premier constat, sans surprise : toutes nos bouteilles contiennent du dioxyde de soufre, parfois en grande quantité. Ce composé, plus connu sous le nom de sulfites, permet d'empêcher l'oxydation des vins et le développement de bactéries. Sans lui, la conservation du vin est très compliquée. Sa présence est indiquée sur l'étiquette, au-delà d'un certain seuil. "C'est tout sauf négligeable, explique Christophe Lavelle, biophysicien, chercheur au CNRS et spécialiste de l'alimentation, à franceinfo. Une consommation élevée de soufre peut être un problème. Mais ses effets sont totalement liés à l'individu, ça va du mal de crâne aux réactions allergiques."

Dans le vin, on atteint des doses de sulfites potentiellement problématiques pour des consommateurs.Christophe Lavelle, chercheur au CNRSà franceinfo

Des doses de 10 à... 202 mg/L

Même les producteurs de "vins naturels" défendent une utilisation raisonnable de ces sulfites. "Je rajoute parfois un peu de soufre pour qu'un consommateur qui paye ma bouteille 15 euros ne se retrouve pas avec un truc imbuvable dans quatre ans", reconnaît Vincent Quirac, vigneron, à franceinfo. Selon nos analyses, son vin "naturel" contient seulement 10 mg/L de sulfites, alors que la législation en autorise jusqu'à 150 mg/L pour le vin rouge conventionnel. Ce vin est d'ailleurs le moins chargé en sulfites de toutes nos analyses.

Une cinquantaine de produits autorisés dans la fabrication

Nos analyses en laboratoire mettent aussi en évidence la présence de deux autres additifs. Parmi nos dix vins, quatre contiennent de l'acide ascorbique et un, de l'acide métatartrique. Deux ingrédients qui permettent d'éviter l'effervescence des vins et les dépôts. Leur utilisation est autorisée et sans danger pour la santé, selon le chercheur, mais là encore, pas de transparence sur le sujet.¨...   ( Voir l`article au complet )

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/enquete-franceinfo-additifs-pesticides-le-vin-que-vous-buvez-ne-contient-pas-que-du-raisin-decouvrez-le-resultat-de-nos-analyses_2957897.html

Pégé 

 

Posté par pg76 à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,