Salut à tous,

ob_6353ab_20161123-172735

Du blogue Les Randos de Caco : La Geria, vignoble de Lanzarote !

Des vignobles luxuriants que l`on retrouve partout dans le monde, j`aimerais vous amener dans un autre tout spécial, où la dureté du climat en fait un endroit presque lunaire, et pourtant...

   ¨ Située au centre de Lanzarote, non loin du parc de Timanfaya, la Geria est le vignoble principal de l'île. Étendu sur un peu de plus de 50 km²,  c'est également le plus vaste vignoble de l'archipel des Canaries.

   Le paysage lunaire dans lequel est cultivée la vigne doit son origine aux six années d'éruptions volcaniques entre 1730 et 1736 qui ont recouvert les terres de cendres volcaniques. Ces dernières, dont l'épaisseur de la couche varie d'environ 1 mètre à 2,5 mètres d'épaisseur, maintiennent une certaine humidité qui permet à la vigne de se développer.

   Le vin de la Geria est issu du cépage de Malvoisie (malvasia), plutôt méditerranéen habituellement, mais qui convient particulièrement aux conditions arides de l'île.

   Protégés comme comme espace naturel des Canaries en 1987 puis comme Parc protégé en 1994, les 5255 hectares du parc sont aussi une zone de protection pour les oiseaux. Un détour par la Geria est un incontournable lors d'un visite de Lanzarote. Les nombreuses bodegas qui se trouvent le long de la route permettent de découvrir les vins et une petite dégustation est tout à fait possible.

   Cultiver de la vigne dans cet environnement hostile semble être quasiment impossible. La couche de cendres volcaniques étant si épaisse et le vent balayant la contrée quasi omniprésent, il a fallu que les cultivateurs trouvent un moyen ingénieux pour que la vigne puisse prendre racine. 

 

   Des "fosses" ont ainsi été creusées dans les lapilis (cendres volcaniques) en forme d'entonnoir afin que les plants puissent atteindre plus facilement les terres arables. Ces trous sont appelés geria et ont ainsi donné leur nom à la région. Les lapilis gardent l'humidité des sols ainsi que les précipitations et permettent à la vigne un développement normal. 

 

  Afin de lutter contre le vents, les vignerons ont alors pensé à ériger de petits murets de pierres volcaniques. De forme circulaire ou semi-circulaires, ils protègent ainsi les ceps du vent chaud et sec. Appelés "zocos", ils dessinent le paysage si typique de la région¨...

( Voir l`article au complet )

http://lesrandosdecaco.over-blog.com/201...arote.html

Pégé